Peins ta vie, en musique !

Quand j’ai annoncé il y a quelques années à mes enfants que j’allais commencer un cours de peinture, et que l’objectif était de faire  une exposition sur ce thème, ils ont ri et m’ont demandé :“ Et tu feras payer l’entrée ?“ Juste pour dire qu’on a pas besoin de savoir peindre pour se lancer, les couleurs font le reste, avec pour résultat d’avoir passé un bon moment avec soi-même.

Le clocher de mes églises à Bülach (mais où est donc passée la madeleine qui se cache dans le paysage ?) et les bords du Rhin à Flaach, après les chutes (là où les gens ont un trou au front et les oreilles décolées … -c’est quoi ce bruit ? ah, mais c’est les chutes !

Mais aussi, derrière ces deux premiers liens, ce qui reste d’un temps passé à fabriquer de petites émissions de radio, Littérature et musique, on devrait presque mettre les termes au pluriel, pâles copies cependant du modèle original de Joal. Tout en bas, un lien pour aller découvrir d’autres de ces musiques glânées sur les chemins.

En vacances sur la côte atlantique, les garçons cherchent la vague

Atelier de peinture à Obertor : d’après A.Macke et inconnu

Au Tessin

Lac de l’enfance et lac de montagne (Toggenburg)

Carnet de voyages

Dans le grand erg occcudental, appelé aussi „le grand monde“. Les adieux de Papa Braïm : Ici, c’est pas comme là-bas, et là-bas, c’est pas comme ici, parce que là-bas c’est là-bas et ici c’est ici.“

Le pont romain à  Nyons, oliviers

 

https://dupassageblog.wordpress.com/la-musique